Le partenaire du traitement d'air

Locaux à pollution spécifique

La ventilation doit être réalisée et son débit déterminé en fonction de la nature et de la quantité des polluants du local concerné, sans que le débit minimal d'air neuf puisse être inférieur aux valeurs fixées pour les locaux à pollution non spécifique. Lorsque l'air provient de locaux à pollution non spécifique, il doit être tenu compte du nombre total d'occupants des locaux desservis pour déterminer le débit minimal d'entrée d'air neuf.

Les principes :

  • capter le polluant à la source par les réseaux d’extraction
  • compléter le captage par une ventilation générale
  • supprimer le risque en étant en dessous des valeurs limites d’émissions polluantes
  • apporter de l'air de compensation et de l’air neuf traité
  • concevoir des installations de ventilation qui ne gênent pas les occupants (courant d’air, température, humidité, bruit, vibration),
  • organiser le traitement et le rejet des polluants.

Les installations de ventilation doivent être vérifiées périodiquement :

  • Annuelles et biannuelles pour les locaux à pollution spécifique.

Espace Pro

Accéder à votre espace privé
> Se Connecter

Qualité air

Recrutement MAP CLIM

  • 26-04-2017Technico-commercial(e) en Ile-de-Frande
  • 26-04-2017Technicien Metteur Au Point / CVC Rhône-Alpes
> Voir toutes les offres d'emplois

Map Clim : Un expert agréé

  • Contrôle de la qualité de l'air sous Agrément Contrôle de la qualité de l'air sous Agrément
  • MASE/UIC MASE/UIC
> Certifications & Qualifications
Délai d'affichage : 0.05601 sec.